Le projet “L’autre c’est Nous” , interventions artistiques en établissement scolaire

 

Septembre 2018 – Juin 2019, Collège Franklin

Depuis le mois de septembre, trois de nos bénévoles interviennent dans la collège Franklin avec un groupe d’une vingtaine d’élèves venant de sections différentes : la moitié est issue de la classe UPE2A composée de jeunes allophones récemment arrivés en France, certains viennent aussi de classe ULIS et d’autres encore de classe d’inclusion.

P1000227

 

Les sessions ont débutés par plusieurs séances de construction de l’espace bienveillant via des petits jeux coopératifs, exercices de dialogue ou d’écoute, ou d’improvisation théâtrale permettant de :

Après une longue période de cohésion de groupe, où les jeux collaboratif et l’initiation au théâtre sont favorisés, les élèves passeront à partir de janvier à la création : trouver un thème, élaborer les scènes, y ajouter de la musique, des décorations, des écrits … Toutes les idées des jeunes sont à valoriser dans la logique de “faire-ensemble”. Un travail collectif important qui donnera lieu à une restitution artistique à la fin de l’année scolaire.

Février 2018-Mai 2018, Lycée Charlotte Perriand, Genech

Le projet “L’Autre, c’est nous !” est une déclinaison, pour un public plus jeune, du projet “L’Autre, c’est moi !” mené avec des adultes, essentiellement jeunes et étudiants. Le projet entre dans le cadre d’une réflexion sur les endroits, les lieux à investir pour pouvoir sensibiliser à nos valeurs un public peu ou pas sensibilisé. Il a vu le jour grâce à une proposition d’enseignante d’histoire-géographie au lycée Charlotte Perriand.

   Cette aventure s’est déroulé de février à mai 2018 à raison de 2 heures par semaine. Le groupe est constitué de 15 élèves de 1ère venant tous de classes différentes qui ont volontairement choisis cet atelier dans le cadre de leur AP (Accompagnement Personnalisé sur le thème “Solidarité et Migrations”. L’atelier est animé par des bénévoles de l’association ayant eux-mêmes participé aux ateliers de co-création théâtrale de DEEP France dans le cadre du projet “L’Autre, c’est moi !”. Cette transmission, d’un.e jeune (souvent étudiant.e) qui a vécu le projet en tant que participant et à son tour transmet les valeurs, les outils, et la transformation personnelle qu’il a pu acquérir à un public plus jeune, est capitale tant à ce projet qu’à notre projet associatif global. Cela permet également de faire en sorte que les bénévoles, qui sont essentiellement étudiants, soient représentatifs de l’interculturalité que nous défendons.

autre c'est nous

Tout au long des semaines, il faut bien faire comprendre aux jeunes que “ce qui compte, surtout c’est le processus, bien plus que le résultat final”. Cette construction passe par le « rire-ensemble » et le « faire-ensemble », les participants partagent une humanité commune : ils prennent conscience que « l’Autre c’est eux » et de l’universalité des émotions humaines.

La journée de la Solidarité : moment de valorisation collective des ateliers

spectaclee
L’un des objectifs du projet était d’imaginer une journée ponctuée de temps forts sous différentes formes, qui rappellent la nécessité mais aussi la beauté et la valeur humaine que représentent la solidarité et l’entraide (à toutes échelles). Cet événement, baptisé “Solifriday”, s’est déroulé le 28 mai 2018 au lycée. En plus d’avoir mis en place un tournoi sportif, un art happening et une “auberge espagnole”, le groupe de jeunes a restitué l’expérience des ateliers par une représentation artistique qui revenait sur les différentes étapes de créations et d’échanges par lesquels le groupe était passé.

Ce projet recommencera en février 2019 avec l’aide de nouveaux facilitateurs-bénévoles. Cette fois-ci, les séances se concentreront plus les problématiques liées aux migrations et les outils ludiques de déconstruction des idées reçues à ce sujet.

 

Ce projet est en développement avec d’autres établissement dans les années scolaires à venir. Si vous êtes membre de l’Education National et souhaitez nous faire venir dans votre établissement n’hésitez pas à nous contacter (france@globaldeepnetwork.org)